Pour les 1.527 sièges à pourvoir dans les 117 Communes lors des élections municipales du 30 juin prochain, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a enregistré un total de 11.447 candidats sur 643 listes. C’est ce qui ressort des 38 CELI (Commission Electorale Locale Indépendante) sur l’ensemble du territoire national. Ces informations ont été communiquées à la presse ce samedi 1er Juin au cours d’un point de presse donné à Lomé par le Président de la CENI, M. Tchambakou Ayassor.

Selon les statistiques au plan régional, c’est la région maritime qui a enregistré le plus grand nombre de dossiers soit 279 listes de candidats, 5566 candidats pour 476 sièges à pourvoir.

Au sujet du fichier électoral, le total brut national donne 3.466.524 inscrits (recensement de 2018 et la révision électorale de 2019). Les opérations de déboulonnage ont permis de supprimer 42.885 doublons, ce qui a permis d’aboutir à une liste provisoire au plan national de 3.423.639 inscrits.

« Le nombre total des électeurs actuellement inscrits est susceptible de diminuer raison du contentieux sur l’inscription des listes électorales provisoires. Cette opération débouchera sur l’édition des listes électorales définitives », a précisé le Président de la CENI.

Au total 18 partis politiques, 4 regroupements de partis politiques et 96 Indépendants ont présenté des listes de candidats pour ces élections, les premières depuis 1987.

Conformément aux dispositions du code électoral, la CENI est dans l’attente de la validation des listes par la Chambre administrative de la Cour Suprême pour procéder à travers les CELI, au tirage au sort en vue du positionnement des listes de candidats sur le bulletin de vote.

Laisser un commentaire