Les opérations de révision des listes électorales dans la perspective de la présidentielle du 22 février 2020, ont permis l’enregistrement de 212 538 nouvelles personnes en âge de voter, dont 348 au niveau des Commissions Electorales d’Ambassades Indépendantes (CEAI). Ce qui porte le fichier électoral provisoire à un peu plus de 3,5 millions d’électeurs à titre estimatif. Ces chiffres ont été communiqués ce lundi par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), M. Tchambakou Ayassor qui était face à la presse au siège de l’institution à Lomé.

Ces opérations d’enregistrement des togolais sur les listes électorales, s’étaient en effet déroulées en zone unique, du 29 novembre au 02 décembre 2019 au plan national et à l’étranger où il avait été question d’un recensement électoral intégral.

« Toutes les remontées d’informations et les recoupements effectués relèvent que, d’une manière générale, le processus d’enrôlement s’est bien déroulé sur l’ensemble du territoire national », a indiqué M. Tchambakou Ayassor.

Selon la CENI, l’enrôlement des électeurs et la collecte des données brutes qui s’en suit, ne sont qu’une des étapes du processus aboutissant à la constitution du nouveau fichier électoral.  Ces données brutes ayant fait l’objet de compilation et de traitement ont permis de générer les listes électorales provisoires affichées dans les centres de recensement consultation et vérification par les électeurs.

« Actuellement, les CELI (Commission électorale locales indépendante, ndlr) et les CEAI ont commencé l’examen des réclamations là où éventuellement elles ont eu lieu, et tous cas peut faire l’objet de contentieux appelés à être gérés par les juges de contentieux », a précisé le président de la CENI.

« La CENI a reçu en ce moment deux missions, l’une de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l’autre de la CEDEAO pour procéder à l’audit du fichier électoral afin de disposer au final d’un fichier totalement mis à jour et répondant aux standards internationaux », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que dans le cadre du prochain scrutin présidentiel, le dépôt des candidatures démarrera le 27 décembre 2019 pour prendre fin le 08 janvier 2020. Par ailleurs, la campagne électorale pour le premier tour débutera le 06 février et s’achèvera le 20 février 2020.

David

Laisser un commentaire