Les militants et sympathisants du parti Union pour la république (UNIR) de la zone 1 de la commune Agoè-Nyivé 1 se sont retrouvés ce jeudi 13 février pour un meeting de sensibilisation et de mobilisation autour de leur candidat Faure Gnassingbé, dans le cadre de la campagne électorale pour l’élection présidentielle du 22 février prochain.

Ce meeting a connu la présence du coordonnateur général d’UNIR pour le grand Lomé, l’ancien ministre Ninsao Gnofam et les cadres de la commune d’Agoè-Nyivé 1 dont le maire Kovi A. Adanbounou.

Dans une ambiance de liesse, les militants et les populations ont été sensibilisés sur la politique de paix et de développement socioéconomique de Faure Gnassingbé et surtout la nécessité de voter pour ce dernier le 22 février prochain afin de lui permettre de continuer le travail entamé.

Le maire de la commune Agoè-Nyivé 1 a à cet effet demandé aux militants de mobiliser les populations dans tous les quartiers derrière le candidat Faure Gnassingbé.

« Cette campagne pour Faure, nous le faisons pour nous-mêmes, pour notre propre développement, et pour le développement de la commune d’Agoè-Nyivé 1. Nous avons un président jeune qui est à notre écoute. Nous devons tout faire pour qu’il puisse continuer le développement de ce pays », a indiqué Kovi Adanbounou.

Il a par ailleurs demandé aux militants d’être solidaire, de ne pas céder à la manipulation, et de sortir massivement pour aller voter pour le candidat d’UNIR, Faure Gnassingbé afin qu’il soit vainqueur avec un score écrasant.

Pour sa part, le ministre Gnofam a expliqué que voter pour Faure Gnassingbé, c’est voter pour la paix et la sécurité, des conditions « sine qua non » pour tout développement.

La manifestation politique a pris fin par la démonstration d’une opération de vote et un sketch des femmes sur les bienfaits du Fonds national de la finance inclusive (FNFI), un produit financier qui s’inscrit justement dans le cadre de la politique de développement socio économique de Faure Gnassingbé.

David

Laisser un commentaire