Un atelier de restitution de l’évaluation approfondie du Système national des statistiques agricoles (SNSA) a réuni ce jeudi 30 Août à Lomé, les acteurs et experts de ce Système. Organisé par le Ministère en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, en partenariat avec la BAD, la FAO et Global Strategy, cet atelier va permettre aux participants d’apporter leurs « précieuses » et « pertinentes » contributions au SNSA en vue de sa finalisation pour l’élaboration du Plan stratégique pour le développement des statistiques agricoles et rurales du Togo (PSSAR_TGO).

La Banque Africaine de Développement (BAD), la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), de concert avec la Commission de l’Union Africaine (UA) a élaboré un Plan d’Action de la stratégie mondiale pour l’Afrique, en vue de la collecte et de l’analyse régulière des indicateurs et variables de mesure de performance du secteur agricole. L’une des difficultés rencontrées dans l’élaboration de ce Plan, est l’absence des informations de base détaillées et actualisées sur la capacité et les besoins des pays en matière statistique. Pour ce faire, le Plan d’Action pour l’Afrique recommande que soit entreprise l’évaluation des capacités et des besoins en matière statistique au niveau des pays en vue de recueillir les informations nécessaires à cette fin.

Pour permettre au Togo de disposer des données statistiques  fiables et complètes dans le secteur agricole,  le Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche  a lancé le 30 Juillet 2018, l’évaluation approfondie du Système national des statistiques agricoles (SNSA) qui a été réalisée  par des experts nationaux et internationaux suivant une approche participative.

En effet, l’évaluation approfondie du SNSA a été réalisée en deux phases, et a abouti à l’élaboration d’un rapport détaillé sur la situation actuelle des statistiques agricoles et rurales au Togo.

En première phase, l’évaluation a consisté à recueillir les perceptions des producteurs et des utilisateurs des statistiques du secteur agricole et rural. En seconde phase,  elle consiste à faire l’analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces du SNSA.

Selon Konlani Dindiongue, Directeur du Cabinet du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, les statistiques agricoles constituent une ressource vitale pour l’analyse et la conception des politiques publiques, de la mise en œuvre et le suivi des politiques, ainsi que la prise de décisions. Malheureusement,  a-t-il déploré, « les systèmes et données des statistiques agricoles restent faibles ».

M. Konlani a exhorté les participants à l’atelier, « à examiner objectivement le rapport cette évaluation afin d’apporter les réajustements nécessaire et de valider pour faciliter la poursuite des travaux de la phase suivante de planification du PSSAR_TGO».

Ayi A.                                                                                              

 

Laisser un commentaire