« Le Barrage de Nangbéto vient d’atteindre la moitié de la capacité de son réservoir malgré que les deux groupes soient en marche continue depuis le 16 juillet 2018 ». C’est l’alerte donnée par le Directeur de la Centrale de Nangbéto, Pascal Kpangon, à travers une lettre adressée au Directeur Général de la Communauté Electrique du Benin (CEB), le 10 Septembre dernier.

Dans sa lettre, Pascal Kpangon, a relevé qu’après les analyses de toutes les données de prévisions qu’ils disposent pour le reste de la saison, la Direction de la Centrale de Nangbéto propose « une alerte précoce aux risques d’inondation aux populations situées en aval du barrage de Nangbéto sur des éventuels lâchers d’eau pouvant excéder le débit habituel dans les mois de septembre, octobre et novembre ».

Son alerte vise à renforcer  les séances de sensibilisations de la Croix rouge à l’endroit des communautés des zones à grands risques situées au bas Mono.

Laisser un commentaire