La coordinatrice de la coalition des 14, Brigitte Kafui Adjamagbo s’étonne de la caution de la CEDEAO au processus électoral au lendemain de la prise de fonction des deux auditeurs de la Communauté pour auditer le fichier électoral.

 

« Nous serons étonnés de ce que la CEDEAO soit tentée d’entériner la mascarade qui a été organisée au début   (…) Nous savons ce que veut le peuple togolais, nous attendons les prochaines rencontres officielles », a-t-elle fait savoir ce vendredi sur Victoire FM  tout en appelant les Togolais à  rester sereins.  Pour elle, les choses seront clarifiées le moment venu.

Les opérations de recensement ont pris fin le 25 octobre passé avec l’appel au boycott de la Coalition des 14 partis politiques. Le 26 octobre, la Commission Electorale Indépendante (CENI) s’est félicitée de la réussite du recensement. Pour finaliser ce processus, deux experts de la CEDEAO, Karine SAHLI-MAJIRA et M. Mamady CONDE ont pris fonction le 30 octobre.

Laisser un commentaire