La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) s’active pour l’organisation du recensement électoral à partir du 16 Mai prochain dans la perspective des élections locales prévues du 30 juin 2019. Les opérateurs de saisie (OPS) de la deuxième vague ont effet débuté ce lundi 06 mai, une formation de trois jours après celle de la première vague déroulée du 2 au 4 mai dernier.

Le rôle des OPS consiste à utiliser les kits d’enregistrement biométriques pour saisir les données biographiques et biométriques des électeurs et imprimer leur carte d’électeur. Pour la révision électorale, ils seront au total, 6000 opérateurs de saisie à être déployés au terme de leur formation, dans les dans les Centres de Recensement et de Vote (CRV) ouverts pour la révision des listes électorales.

Selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Tchambago Ayassor, « il faut recycler les OPS qui ont déjà servi précédemment ». Il les a exhortés à plus d’attention et à une meilleure assimilation des différents modules.

Timothée T. (stagiaire)

Laisser un commentaire