En conférence de presse ce mercredi à Lomé, le coordonnateur national de la gestion de la riposte contre la Covid-19 a appelé les gestionnaires de bars et autres lieux de loisirs à mettre tout en œuvre afin que soient respectés dans ces lieux, les gestes et mesures barrières contre le virus au risque de s’exposer à la rigueur de la loi.

« Les mesures barrières ne sont pas respectées à certains endroits notamment dans les bars. Et nous profitons pour appeler les gestionnaires des bars et aussi les autres lieux de loisirs de faire respecter les mesures. Nous avons été interpellés plusieurs fois surtout les bars qui se trouvent au carrefour Y à Limousine. Or il y eu des cas positifs qui proviennent de là. Il faut que la population et les gestionnaires de bars fassent attention », a indiqué le Colonel Djibril Mohaman.

« Les bars, boîtes de nuit et autres lieux de loisirs qui ne respecteront pas les mesures barrières s’exposeront à la rigueur de la loi (…) ; la FOSAP est informée et ceux qui ne respecteront pas les mesures s’exposeront à la loi », a-t-il prévenu.

Le Colonel Djibril Mohaman a en outre rappelé que seuls les gestes barrières peuvent sauver de cette pandémie. « Nous sommes obligés de vivre avec le virus et le respect des mesures barrières peut éviter des contaminations massives », a-t-il fait savoir.

Le patron de la Coordination nationale de la gestion de la riposte a par ailleurs annoncé des visites inopinées dans les prochains jours dans des secteurs d’activités notamment les sociétés pour voir si les mesures barrières y sont  véritablement respectées. « Il y a eu des foyers dans des sociétés, nous sommes arrivés à les éteindre, toujours par la méthode d’isolement des cas positifs », a-t-il signalé.

Il est également revenu sur l’augmentation des cas confirmés de covid-19  ces derniers jours au Togo. Selon lui, cette hausse est causée par l’existence de plusieurs foyers de contamination dans certaines localités du pays à savoir Soudou, Tchaoudjo, Kozah.

Dans ces foyers, précise-t-il, il y a eu des cas contacts, et c’est le suivi de ces cas contacts qui a fait que les cas positifs ont continué par augmenter. « A Tchaoudjo, les foyers ont été multiples où les cas sont venus de pays voisins et qui n’ont pas été signalés. Dans une famille il y a eu 11 contaminés », a ajouté Djibril Mohaman.

Il faut signaler qu’à la date du 05 août, le Togo compte au total 1001cas confirmés de coronavirus dont 290 cas actifs, 690 personnes guéries et 21 décès.

 

Laisser un commentaire