Pour annoncer les couleurs de la huitième édition du Festival du Film Documentaire de Blitta (FESDOB) qui se tiendra entre octobre et novembre 2020, l’association Terre des Arts et de la Culture (ATAC) organise dix jours de formations du 09 au 19 octobre 2019 à Blitta à l’endroit de dix jeunes réalisateurs et scénaristes togolais. C’est ce qu’ont annoncé les responsables de l’association en conférence de presse ce mercredi 2 octobre 2019 à Lomé.

Placée sous le thème : « atelier de formation grandeur nature en scénarisation assorti d’un projet de documentaire long métrage », cette formation a pour but de donner une nouvelle chance à la relance du cinéma togolais en mettant l’accent sur le film documentaire.

A la fin de cet atelier de formation, les participants auront à écrire un projet de film documentaire de création long-métrage susceptible d’être produit et projeté au FESDOB 2020.

Ces jeunes désireux de se perfectionner dans le domaine du film documentaire seront encadrés par deux experts en documentaire de création sont attendus à Blitta dont l’un venu du Burkina-Faso en la personne de Mamounata NIKIETA et l’autre de la France dont le nom reste anonyme pour le moment.

« L’atelier vise à promouvoir l’émergence de spécialistes de documentaire de création au Togo », a déclaré le président de l’ATAC, Charles ETSI.

Parallèlement à la formation des jeunes scénaristes, il sera organisé à l’endroit des membres de l’ATAC, un atelier de conception, d’élaboration et de montage de projets bancables dans le domaine de la culture en général et du cinéma en particulier. Un atelier qui va être animé selon les organisateurs, par des spécialistes en élaboration et montage de projets culturels.

Par ailleurs, le Festival du Film Documentaire de Blitta (FESDOB) ne sera plus un évènement annuel mais biennal (chaque deux ans). Selon Anité Kossa Lelly, déléguée générale du FESDOB, ce changement est dû aux questions liées à la planification, aux besoins matériels et financiers grandissants.

« Avec la biennale, des réflexions plus approfondies seront menées pour sortir des actions plus innovantes. Loin de constituer un moment de répit pour nous, le passage du FESDOB à la biennale répond au souci d’optimiser les conditions de préparation de ce festival. Ce changement va permettre de mieux s’organiser à tous les niveaux, à savoir le financement, le déroulement, bref réfléchir sur tous les contours avant le moment venu », a expliqué Anité Kossa Lelly.

Rappelons que le Festival du Film Documentaire de Blitta a été créé en 2011 et chaque année, des thématiques relatives aux défis du moment sont à l’honneur. La dernière édition s’était déroulée du 06 au 11 novembre 2018.

Timothée D. KATALE

Laisser un commentaire