La campagne de lutte contre les faux médicaments dénommée «Atikékui 2018» a pris fin ce vendredi à Lomé. Elle a été organisée par le  ministère de la santé en collaboration avec l’ONG Foi-Togo

Démarrée le 06 Août dernier sous le thème : «Lutter contre les faux médicaments, c’est protéger la santé et l’économie», la campagne  a pour objectif de conscientiser la population sur les dangers liés à l’usage de ces faux médicaments.

Le président exécutif de l’ONG Foi-Togo, M. Alexandre BADJAGOMA a profité de cette sensibilisation pour interpeler la population à lutter sans merci contre «Ces marchands de la mort».

Un faux médicament peut contenir les bons ingrédients (mais en quantité insuffisante ou excessive) ou des mauvais ingrédients. Il est fabriqué par des trafiquants pour tromper le malade en lui faisant croire qu’il le soigne.

Laisser un commentaire