L’ancien président égyptien Mohammed Morsi, 67 ans, est décédé lundi après s’être effondré au cours d’une audience, a annoncé la télévision égyptienne. Il s’est évanoui en plein procès, avant d’être conduit à l’hôpital où il perdra la vie.

« Il a parlé devant le juge pendant 20 minutes puis il s’est animé et s’est évanoui. On l’a vite emmené à l’hôpital où il est mort plus tard », a indiqué une source judiciaire à l’Agence France-Presse (AFP).

Mohammed  Morsi était un islamiste devenu le premier président égyptien élu démocratiquement en 2012, avant d’être renversé par l’armée un an plus tard. En effet, quelques mois après son arrivée au pouvoir, la contestation a de nouveau grondé. De grandes manifestations populaires ont éclatées dont certaines ont été réprimées dans le sang.

L’ancien président Morsi a été jugé dans plusieurs affaires, dont un dossier d’espionnage pour l’Iran, le Qatar et des groupes militants comme le Hamas à Gaza. Il a également été accusé de fomenter des actes de terrorisme.

Timothée D. KATALE (stagiaire)

Laisser un commentaire