Le ministre de l’Administration Territoriale de la Décentralisation et des Collectivités Locales M.Payadowa Boukpessi  a échangé avec les chefs traditionnels et les  préfets de la région des Plateaux sur les enjeux politiques et l’organisation des prochaines élections.

La rencontre s’est tenue le 21 septembre passé à Atakpamé sur le thème « rôle du chef traditionnel en tant que personne ressource dans le processus électoral  ». Cette tournée a permis de rappeler le rôle que les chefs traditionnels doivent jouer lors du recensement électoral comme personne ressource comme le précise le code électoral.

‘’Dans les villages l’accès à une carte d’identité ou de passeport est souvent difficile donc le chef traditionnel est le seul habilité à pouvoir défendre l’identité d’un citoyen (…) que ce dernier est en âge de voter  au moment de recensement’’ a précisé le ministre.  Pour cela, ‘’un  chef traditionnel doit être exemplaire, par son habillement, sa manière de parler, avoir un ton d’apaisement, être considéré comme un bon père de famille. En outre, le chef traditionnel  doit être assidu, sincère dans ce qu’il dit car son témoignage a un impact sur la liste électorale’’ a-t-il ajouté.

Le ministre a exhorté les chefs à mobiliser la population à sortir massivement aux premiers jours  du recensement afin d’éviter l’affluence dans les derniers jours.

 

Laisser un commentaire