Les togolais étaient appelés aux urnes ce dimanche 30 juin pour les élections municipales, les premières depuis 1987. Un grand jour pour le pays où 1527 conseillers municipaux seront choisis dans 117 communes.

Les élections se sont déroulées dans le calme, selon les constats de notre équipe de reportage dans certains centres de Lomé notamment le CEG et l’EPP Agoè centre. Quelques incidents très vite maîtrisés par les éléments de la Force Sécurité Élection (FOSE 2019) ont été cependant enregistrés dans 5 localités, selon les informations parvenus à notre Rédaction.

Au total  9005 bureaux de vote sont ouverts entre 07H à 16H pour les 3,4 millions d’électeurs à travers les 117 circonscriptions électorales correspondant au nombre de communes que compte le pays.

Pour le chef de l’État Faure Gnassingbé, ces élections municipales « parachèvent un long processus de décentralisation mené avec rigueur, et marquent une avancée majeure dans l’enracinement de la démocratie sur notre pays ». Il a salué l’ensemble des différents acteurs impliqués dans la réussite de ce processus.

La fermeture des bureaux de vote fera place aux opérations de dépouillement et de compilation des résultats provisoires qui seront donnés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Laisser un commentaire