Faure Gnassingbé a été officiellement investi ce mardi candidat de son parti Union pour la République (UNIR) pour le prochain scrutin présidentiel dont le premier tour se tiendra le 22 février 2020.

Elu pour la première fois en 2005 puis réélu en 2010 et 2015, l’actuel chef de l’Etat se prépare donc à se présenter pour un quatrième mandat à la tête du Togo, soit le premier après les reformes de mai 2019.

Au siège d’UNIR ce mardi à Lomé où se tenait une réunion des instances du parti, Faure Gnassingbé a dit « OUI » à la volonté unanime de ses militantes et militants de le voir défendre les couleurs de leur parti à la prochaine élection présidentielle.

« J’ai été informé du souhait des militants de me voir porter encore les couleurs de notre parti à l’élection présidentielle. En toute humilité, j’ai accepté », a lâché Faure Gnassingbé à l’issue de la réunion.

UNIR avait déjà en effet organisé du 26 au 29 décembre 2019 dans les régions du pays, une tournée nationale où il était question de recueillir notamment les suggestions et propositions des structures de base du parti dans le cadre justement de l’élection présidentielle.

Dans le cadre de ce processus électoral, la date limite de dépôts des candidatures est fixée à ce mercredi 8 janvier à minuit. La campagne électorale démarrera quant à elle le 6 février 2020 à zéro heure pour prendre fin le jeudi 20 février 2020 à minuit.

Laisser un commentaire