Le Groupe de Réflexion et d’Action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) forme la gent féminine des partis politiques de toutes les régions sur les systèmes électoraux (proportionnelle à la plus forte moyenne et au plus fort reste : avantages et inconvénients, les stratégies et les techniques de recherche de financement et la mobilisation des ressources, la rédaction des projets, la gestion des organisations et le plaidoyer).

Pour  contribuer à une meilleure participation des femmes à la gestion des processus électoraux, relever le niveau de son implication dans le développement politique et socio-économique, la GF2D mobilise les femmes politiques pour la préservation de la paix pendant les périodes électorales à la veille des prochaines élections locales et législatives.

La formation qui a débuté le 23 octobre à Sokodé prend fin demain. Elle est organisée sur le thème : « Femmes et processus électoraux » avec l’appui financier et technique de la Fondation Hanns Seidel. Et  se situe dans le cadre du projet : « Académie de formation des femmes et jeunes filles en leadership ».

Par ailleurs, la secrétaire générale du GF2D, Mme Aguey Michelle observe que les mesures prises par les Etats pour assurer une représentation équitable et équilibrée des femmes et des hommes dans les instances de prise de décisions politique et publique n’ont aucune amélioration significative sur les statistiques des femmes dans ces instances.

 

Laisser un commentaire