Après trois années d’exécution du projet “Communautés Partenaires pour le développement Inclusif” (CPDI), l’Institut Africain pour le Développement Economique et Social (INADES) a produit un livret intitulé “l’inclusion des personnes handicapées dans le développement local : pourquoi et comment? “.Ce projet a été réalisé grâce à l’appui technique et financier de CBM.

Le livret décrit la prise en compte du handicap dans le développement local, une préoccupation forte de l’Inades-Formation Togo.Afin de permettre à tous les acteurs de se familiariser au contenu dudit livret, les responsables de l’ONG Inades-Formation Togo ont organisé ce vendredi 29 mars 2019 au siège de la structure une conférence de presse pour le présenter aux professionnels de médias et aux acteurs de la société civile. L’objectif est de partager avec ces acteurs l’expérience du processus, et de montrer également la nécessité d’inclure les personnes vivant avec un handicap dans le développement local.
L’une des missions de l’Inades-Formation Togo est de travailler à la promotion sociale et économique des populations en accordant une importance particulière à leur participation libre et responsable à la transformation de leurs sociétés.Pour ce faire,il a apporté sa contribution pendant trois (03) ans à la gestion participative du développement local dans quatre (04) collectivités à travers le Togo: Adéta dans la préfecture de Kpélé, Atchangbadè dans la koza, Attitogon dans le Bas-mono et Momé dans le Vo. L’objectif est de valoriser la dignité humaine à travers la participation des personnes handicapées à toutes les actions de développement.
Cette préoccupation répond fidèlement aux objectifs de développement durable qui prennent en compte la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).
La synthèse de ces travaux dans un livret selon le chargé de programme Paul Kofi AGAH, permet de retracer la situation de départ en ayant des données statistiques sur les personnes vivant avec un handicap, leurs façons de vivre, leurs besoins et prendre en fonction de toutes les données collectées sur le terrain des dispositions pour pouvoir former les communautés sur le handicap, les droits et devoirs des personnes handicapées: ” C’est un livret de capitalisation qui prend en compte le handicap dans le développement local. Ça fait déjà la 4 ème année que nous travaillons avec les 04 communautés notamment le canton d’Atchangbadè dans la préfecture de la koza, le canton d’Attitogon dans la préfecture de Bas-mono, le canton de Momé dans la préfecture de Vo et la commune d’Adéta dans la préfecture de Kpélé. Nous travaillons essentiellement sur l’inclusion des personnes handicapées dans les organes de développement, sur l’accessibilité des bâtiments publics et aussi sur l’autonomisation des personnes handicapées. A travers notre travail nous avons jugé bon avec les différentes communautés à collecter un certain nombre d’informations et à les partager avec les journalistes et les autres communautés. En conclusion nous voulons montrer comment on se prend pour inclure le handicap dans le développement local. C’est ce travail que nous avons fait et qui est parachevé par la production de ce document que nous diffusons en ce jour.Ces paquets d’activités ont produit des changements, près de 36 comités de développement à la base ont été rendus inclusifs, 213 personnes handicapées ont été appuyées à mener les activités génératrices de revenus et 25 rampes ont été construites dans les 04 communautés” .a – t- il expliqué.
Notons que l’Institut Africain pour le Développement économique et social Inades- Formation Togo est une ONG panafricaine de développement, spécialisée dans la formation et l’appui- accompagnement.

La Rédaction

Laisser un commentaire