Ce vendredi 6 septembre 2019 a eu lieu à Lomé, la cérémonie officielle d’hommage a Jimi Hope en présence du Premier Ministre M. Komi Selom Klassou, représentant du chef de l’État, M. Faure Essozimna Gnassingbé.

Après l’hommage du comité national composé des Artistes le mardi 3 septembre dernier, Jimi Hope a reçu l’hommage des autorités politiques, traditionnelles et religieuses ce vendredi 6 septembre 2019. Une cérémonie qui a vu les interprétations de ses morceaux phares par son orchestre en chœur avec le public, son oraison funèbre par le ministre de la culture M.Kossivi Egbetonyo, qui a célébré la grandeur de l’artiste et les remerciements de sa famille pour la mobilisation sans faille de tous, depuis la disparition de l’artiste au talent incommensurable.
C’est avec émotion que le Premier Ministre a fait à titre posthume feu Jimi Hope officier de l’ordre du Mono: ” Mokpokpo Senaya Koffi, alias Jimi Hope, au nom du Président de la République, grand maître des ordres nationaux, et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous faisons à titre posthume, officier de l’ordre du mono”. Cette distinction marque la gratitude de la Nation togolaise toute entière à l’illustre disparu pour toutes ses œuvres vis-à-vis d’elle.
Une grande veillée- concert est prevue au stade municipal de Lomé le vendredi 13 septembre prochain. Elle sera suivie de l’inhumation le lendemain, samedi 14 septembre.
Jimi Hope fut un artiste complet, un hommes orchestre. Musicien, plasticien, sculpteur et instrumentiste, il a toujours donné espoir à travers ses œuvres comme le dit d’ailleurs son nom de scène “Hope”.

N’aurait-il pas aimé prendre lui-même de son vivant cette distinction ?

Estelle koudjonou

Laisser un commentaire