La Journée internationale de la jeunesse a été célébrée le dimanche 12 août 2018.  Placée cette année sous le thème : « des espaces sécurisés pour les jeunes », cette journée, le Mouvement des Jeunes UNIR (MJU) l’a célébré, à travers un gala de football masculin et féminin qu’il a organisé sur le terrain Nazod à Kégué. Au terme du gala, Carmel FC a remporté le trophée du côté des hommes tandis que Vodea FC a remporté le trophée du côté des filles.

Au-delà de son aspect rassembleur, le football reste et demeure le jeu qui attire plus de jeunes, raison pour laquelle, pour marquer d’une empreinte indélébile la Journée internationale de la jeunesse, l’édition 2018, les responsables du MJU ont rassemblé le dimanche dernier, les jeunes autour du ballon rond, à travers un gala qui a regroupé quatre (4) équipes masculines et deux (2) équipes féminines.

Du côté des hommes, les quatre (4) équipes sont Espoir FC, Natchaba FC, Kégué FC et Carmel FC. En confrontation directe, Carmel FC a éliminé Espoir FC sur un score de deux (2) buts contre Zéro (00) tandis que Natchaba FC a dicté sa loi à Kégué FC aux tirs aux buts.

En finale, Carmel FC a eu le meilleur sur Natchaba FC sur un score d’un (1) but contre Zéro (00). Bien avant la finale, au match de classement, Espoir FC a épinglé Kégué FC sur un score d’un (1) but contre Zéro (00).

Au niveau du gala féminin, où seules deux (2) équipes ont honoré de leur présence, c’est Vodea FC de Lomé qui a eu raison de Futurs Stars de Tsévié sur un score d’un (1) but à Zéro (00).

D’après Ganda Clarisse, Chargée des Affaires Associative et Culturelle au MJU, le football est un jeu rassembleur, raison pour laquelle il a été choisi par le Mouvement à l’occasion de la journée internationale de la jeunesse pour transmettre à la population et plus particulièrement aux jeunes, le message paix, de tolérance, du vivre ensemble. « La jeunesse veut une fois encore saisir cette opportunité pour apporter son soutien au chef de l’Etat dans le relèvement des grands défis de développement. Nous avons aujourd’hui beaucoup de défis à relever pour l’épanouissement de la jeunesse et de la femme. Nous voudrons dire à la jeunesse d’être toujours éveillée et présente sur le terrain pour passer le message de paix autour d’elle afin que ces défis soient effectivement relevés puisque sans la paix aucun développement n’est possible », a exprimé Ganda Clarisse.

Au terme du gala, chaque équipe participante a reçu un prix composé des équipements sportifs en plus d’une enveloppe. Les équipes détentrices du Trophée, outre leur Trophée, ont également reçu, chacune, des équipements sportifs et une enveloppe financière.

Manuella Firmine (atlanticinfos.com)

Laisser un commentaire