Les jeunes cinéastes africains seront à l’honneur du 09 au 13 novembre 2019 à Lomé. Ceci à la faveur de la 6ème édition du festival de films « EMERGENCE » officiellement lancée ce mercredi dans la capitale togolaise. Au total 41 films de 15 pays sont programmés pour cette édition du festival placée sous le thème « cinéma d’Afrique, quelle place pour les femmes ? ».

Le festival de films EMERGENCE a en effet pour objectif de promouvoir les œuvres des cinéastes émergents africains et favoriser ainsi leurs créations cinématographiques. Il se déroule chaque année au mois de novembre et est précédé d’un appel à films suite auxquels sont retenus une vingtaine de productions pour une compétition dotée de prix.

Au programme du festival pour le compte de cette année, des projections de films en compétition et hors compétition, des ateliers de formation, des Masters Class sur les métiers de cinéma et des conférences sur des thématiques bien précis.

Selon le promoteur Joel  TCHEDRE, le thème de cette année a été choisi pour encourager davantage les femmes aux métiers du cinéma. Il explique que la particularité de cette édition est l’organisation d’un atelier particulier dénommé « 7jours pour un film ». « C’est un atelier de production de film qui dure sept jours. Il y a 10 jeunes togolais qui vont être formés à produire un film pendant 7 jours, un film qui sera projeté à la clôture du festival », a indiqué Joel  TCHEDRE. L’autre particularité est le « village du festival » qui sera installé sur le site d’Agora Senghor de Lomé. « C’est le point focal de toutes les activités du festival », a-t-il précisé.

A l’issue du travail du  jury, huit (08) prix seront décernés aux meilleurs acteurs et productions : il s’agit du prix de la meilleure fiction, du meilleur film documentaire, de la meilleure interprétation masculine, de la meilleure interprétation féminine, de la meilleure création documentaire, du meilleur scénario, du coup de cœur du jury et celui de la marraine de cette sixième édition.

« EMERGENCE » est un festival de films ouvert aux jeunes cinéastes africains qui ont un film (Fiction ou documentaire) d’une durée maximale de 30 minutes pour la catégorie compétition et un film de plus de 30 minutes pour la catégorie hors compétition.

David S.

Laisser un commentaire