La huitième édition de la foire des jeunes entrepreneurs a été officiellement lancée par la ministre de développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE ce lundi 26 août 2019, à Lomé. Placée sous le thème « La sécurité sociale du jeune chef d’entreprise africain pour une croissance inclusive », cette édition de la foire ADJAFI attend créer un cadre d’échanges entre les acteurs de la protection sociale et les chefs d’entreprises, afin de sensibiliser ces derniers sur les questions de sécurité sociale dans le management de leurs ressources humaines.

La sécurité sociale étant un des problèmes majeurs auxquels font face les entrepreneurs, la huitième édition de la foire organise un forum de deux jours (27-28 août) à l’endroit des jeunes chefs et porteurs de projets d’entreprises sur le régime de sécurité sociale adapté aux petites entreprises en Afrique.

En dehors des stands d’exposition, il est prévu à cette foire, des communications et deux panels portant sur deux thèmes à savoir, « l’évolution socioprofessionnelle au Togo, quelles sont les innovations du code de sécurité social pour une meilleure couverture des jeunes chefs d’entreprises » et « le système de sécurité sociale au Togo, gérer les risques et promouvoir la croissance des entreprises des jeunes ».

La ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE a salué et félicité les organisateurs de l’évènement, surtout pour le thème choisi qui, a-t-elle précisé, s’intègre parfaitement dans l’axe 3 du Plan National de Développement (PND 2018-2022). Cet axe vise l’inclusion et la consolidation du socle social.

« La foire Adjafi c’est une des vitrines les plus importantes de notre pays, en matière de visibilité et de promotion des produits de nos jeunes entrepreneures. Je voudrais féliciter ces jeunes parce qu’à chaque fois ils innovent et cette fois-ci, ils ont voulu mettre l’accent sur la sécurité sociale. Vous savez très bien que la protection sociale est quelque chose d’important dans la vie de toute entreprise. Le parcours entrepreneurial n’est pas facile, c’est un parcours qui est plein de difficultés », a-t-elle déclaré.

Au total 201 exposants, venus du Mali, du Benin, de Burkina-Faso, du Ghana, de la Côte-d’Ivoire, de la France et du Togo sont enregistrés à la huitième édition de la foire, qui a la particularité d’être dans un cadre plus spacieux.

Jusqu’au 08 septembre, ils exposeront leurs produits et savoir-faire entrepreneurials dans plusieurs secteurs notamment l’agroalimentaire, le numérique, le textile, la distribution entre autres.

Egalement au menu de cette foire, des spectacles et animations, un atelier de formation pratique, et une compétition de génie en herbe.

Akouavi G. DAGONA

Laisser un commentaire