Dernière ligne droite pour les élections municipales du 30 juin 2019 au Togo. Les partis sont à  la conquête de leur électorat depuis le lancement de la campagne le jeudi 14 juin dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).Certains à l’instar du MMLK à travers un communiqué en date du 19 juin 2019 soulèvent des « préoccupations relatives à la phase active de ces élections ». Préoccupations auxquelles a réagi ce matin sur les ondes de la BBC Jules AMIM, le président de la sous-commission communication de la CENI.

La CENI fonctionne selon le code électoral et prend les dispositions pour que tout se déroule bien le 30 juin prochain,  rassure Jules AMIM : « Etant donné que ce sont des élections qu’on a organisé il y’a plus d’une trentaine  d’années c’est normal  qu’il y’ait des petites difficultés au niveau de l’organisation. Mais je peux dire que la CENI fait tout possible pour pouvoir respecter le délai du 30 juin pour que ce scrutin ait lieu. C’est juste mardi 18 juin qu’on a invité les têtes de listes pour venir  valider d’abord leur identité et leur positionnement sur le bulletin afin que la CENI puisse commander les spécimens. Donc à ce jour on ne peut pas dire que la CENI a accusé un retard pour pouvoir mettre à la disposition des candidats ces spécimens. Mais la CENI fait tout  son possible que dans les jours à venir ou très prochainement ces spécimens puissent être mis à disposition des candidats pour qu’ils puissent faire le travail avec » avant de préciser que « la mise à disposition des spécimens des candidats n’est pas dans la loi électorale pour ne pas dire dans le code électoral. C’est la CENI qui a pris sur elle sur le plan pratique d’aider les candidats à pouvoir présenter le spécimen du bulletin de vote à leur électorat afin que le jour J la population puisse connaitre leur positionnement sur le bulletin » a-t-il  expliqué.

La campagne se poursuit et prend fin le 28 juin prochain à 00 h. Rappelons que les dernières élections locales remontent à 1987 au Togo.

Laisser un commentaire