Le gouvernement Togolais avec l’aide de la coopération allemande et de l’Union européenne a lancé ce jeudi une  campagne nationale de formation, de sensibilisation, de communication et d’information sur la décentralisation au Togo. Elle prend fin en novembre prochain. Les élections locales sont prévues pour le 16 décembre prochain.

La campagne va renforcer l’appropriation politique et sociale du processus de décentralisation en cours par les pouvoirs publics, les partis politiques,  la chefferie traditionnelle, la société civile et la population.

Elle va se dérouler en deux phases. La première consiste à la formation des communicateurs dans les chefs lieux de chaque région. La sensibilisation des populations à la base par ces communicateurs constitue la seconde phase.

La coopération allemande et l’Union européenne ont réitéré leur soutien à ce processus qui permettra aux togolais de mieux connaître les enjeux et les opportunités inhérentes à la décentralisation, à la gouvernance, à la provision de services communautaires de base et surtout à y participer plus activement.

La décentralisation représente un amortisseur du phonème social, notamment la migration.‘’ Il est question pour le gouvernement avec ses partenaires, de donner confiance aux citoyens togolais à travers ce processus, en vue de l’approfondissement de la démocratie au niveau local’’ a indiqué le secrétaire général du ministère de l’administration territoriale, M. Douti Lardja, lors du lancement de cette campagne  de sensibilisation .

La campagne nationale de formation, de sensibilisation, de communication et d’information sur la décentralisation au Togo, est mise en œuvre par la GiZ à travers la coopération allemande dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL).

 

Laisser un commentaire