Faute de moyens, d’encadrements et de structures adaptées, les enfants handicapés en Afrique en général et au Togo en particulier restent porteurs de leur handicap et deviennent plus tard un poids pour la société. Dans le but de faire opérer ces enfants pour diminuer voire supprimer leur handicap, l’association NOHA, organise deux fois par an des campagnes d’interventions chirurgicales gratuites.

En prélude à la campagne de l’année 2019,l’association a tenu ce 06 avril 2019 une conférence de presse de lancement des activités. L’objectif principal de cette mission, selon le professeur GNASSINGBE Jean Pierre, chef de service de chirurgie pédiatrique du CHU Sylvanus Olympio de Lomé est de prendre en charge le maximum d’enfants souffrant de malformations congénitales et de pathologies digestives.
« C’est une mission de prise en charge des enfants qui présentent des pathologies orthopédiques et traumatologiques, des pathologies viscérales et urologiques. Ces enfants seront opérés au cours de cette mission qui va durer une semaine à Lomé. Et après l’opération, selon les pathologies, ils seront hospitalisés cinq jours en moyenne pour leur suivi. Pour le compte de cette année 2019, la première mission chirurgicale se déroulera du 16 au 26 mai prochain ».
De l’objectif principal découle celui immédiat qui prévoit d’équiper en matériel de pointe le bloc opératoire et la réanimation pédiatriques pour les soins de qualité dans un environnement adapté  afin de réduire significativement la mortalité en chirurgie infantile et néonatale.
A long terme, l’association NOHA envisage de former des chirurgiens pédiatres à la prise en charge des pathologies chirurgicales pédiatriques pour pérenniser les soins afin de diminuer les handicaps liés aux accidents et de construire un bloc opératoire chirurgical pédiatrique de référence.
Soulignons qu’en 4 missions en deux années, plus de 100 enfants ont été opérés de malformations ano-rectales (MAR), de mégacôlon congénital, de déformations de membres,de malformations et cals vicieux.

Bernard DEHO (Stagiaire)

Laisser un commentaire