A l’étape de Sokodé hier, le ministre de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson a porté à la connaissance de son personnel de la région centrale les conclusions, les implications et les mesures issues du séminaire de Kpalimé sur la gouvernance.

Les points essentiels de la gouvernance environnementale et forestière ont été présentés aux participants par le secrétaire général et le chargé de la programmation et du suivi évaluation du ministère de l’environnement.

Des propositions relatives à la gestion et à l’élaboration  des règles de conduite relative à la fréquence de programmation mensuelle et annuelle des agents en  poste de contrôle ont été faites.

Le ministre André Johnson a profité pour inviter ses agents à contribuer à la mise en œuvre des conclusions de la gouvernance environnementale dans l’intérêt général  pour la bonne visibilité du ministère. Tout en les rappelant au respect de la discipline, de l’éthique et de la déontologie dans l’exercice de leur métier.

Les données du récent inventaire forestier national indiquent une couverture forestière de 24,24% du territoire national. Un taux qui interpelle le département à redoubler d’efforts.

 

Laisser un commentaire