La Banque Mondiale vient de lancer le Projet d’Infrastructures et de Développement Urbain (PIDU) qui couvre Lomé, Kara et Dapaong. Il est  financé à hauteur de 16 milliards FCFA et va s’achever en 2023.

La mise en œuvre opérationnelle du PIDU commence par la construction ou la réhabilitation de réseaux routiers, l’installation de systèmes d’évacuation des eaux, la construction de points d’accès à l’eau potable. Des infrastructures socioéducatives et économiques sont également prévues, notamment des écoles, des centres de santé et des marchés, entre autres.

Le projet va permettre d’améliorer l’accès aux infrastructures urbaines de base.

Des villes à savoir Lomé, Tsévié, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé Kara et Dapaong devront, en outre, bénéficier de programmes de renforcement de leur capacité institutionnelle en matière de planification et de gestion urbaine.

Laisser un commentaire