L’Organisation non gouvernementale Agora des Populations Défavorisées (ONG AGOPODE) a reçu ce mercredi 6 novembre 2019 au centre de l’ONG les Amis pour une nouvelle génération d’enfants (ANGE), un outil d’éducation des enfants de rue dénommé « Mobile School » des mains d’un groupe belge, promoteur du projet « Mobile School ». Ceci lance officiellement le projet « Mobile School » pour la première fois en Afrique de l’Ouest.

Il s’agit d’un outil didactique qui va permettre d’emmener l’école vers les enfants de rue, les sensibiliser, découvrir des talents cachés en eux et les emmener à s’en sortir par eux-mêmes, étant donné que l’enfant de rue est l’enfant pour qui la rue est son principal environnement d’apprentissage.

Le récipiendaire de cet outil, l’ONG AGOPODE, s’est réjoui de l’initiative et promet par le biais du coordonnateur SESSE Koffi Awunyo, mettre à profit cet outil pour les enfants de rue.

« Nous sommes au quotidien avec ces enfants. Plusieurs d’entre eux ne sont pas des bandits ni des voyous comme les étiquettes que la société les colle souvent. Ils ont beaucoup de talents à valoriser. Il faut donc de nouvelles approches techniques et des méthodologies d’éducation adaptées à ces enfants, les aider à avoir confiance en eux, à développer leurs talents et ainsi prendre un chemin de réinsertion », a indiqué le coordonnateur de l’ONG AGOPODE, SESSE Koffi Awunyo.

Selon Bram Van de Putte, responsable du groupe promoteur, la particularité de ce projet va consister à emmener l’école vers les enfants de rue, contrairement au système classique qui consiste à emmener les enfants à l’école.

« C’est un outil qui va permettre d’aller vers les enfants et leur permettre d’apprendre. C’est sous forme de chariot avec des roues qu’on peut pousser. Les formateurs ont été formés pendant environ deux semaines pour répondre efficacement au travail qui va se faire. L’objectif principal est de réveiller l’estime de soi des enfants pour qu’ils se sentent bien afin qu’ils s’expriment autour de leur situation qui est très difficile dans la rue », a-t-il déclaré.

Pour le gouvernement togolais représenté par Agbé Balakiyem, Chargé à la planification au ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, c’est un projet qui vient à point nommé aider les différents centres dans leurs activités qui visent à venir en aide aux enfants de rue au Togo.

Timothée KATALE

Laisser un commentaire