Le Secrétaire général du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) et membre de la coalition des forces démocratiques revient sur la question de la déclaration des biens des dirigeants togolais. Le Professeur Komi Wolou a saisi l’occasion d’une conférence publique animée en début de semaine sur initiative du Mouvement « Les Forces Vives Espérance pour le Togo » pour appeler les membres du gouvernement à déclarer leurs biens.

« Le président et les ministres n’ont pas déclaré leurs biens alors que cela est inscrit dans la Constitution, ceci est une exigence de notre Constitution », a indiqué le Prof. WOLOU Komi.

Selon ce responsable du PSR, les ministres avant leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci, ont l’obligation de déposer à la Cour constitutionnelle la déclaration sur l’honneur de leurs biens. « Ailleurs si les dirigeants ne déclarent pas leurs biens c’est leurs militants qui leur réclament mais ici au Togo on a l’impression que nos dirigeants sont au-dessus de la loi », a-t-il déclaré.

Il faut rappeler que le sujet relatif à la déclaration des biens avait été également évoqué par le groupe parlementaire NET-PDP le 25 janvier 2019 dans sa déclaration suite à la présentation de la déclaration de politique générale du nouveau gouvernement. « La redevabilité politique incitera, nous l’espérons, les membres de votre gouvernement à se soumettre aux dispositions de l’article 145 de notre constitution en déclarant leurs biens devant la cour suprême (…) », avait souligné le groupe parlementaire NET-PDP dans sa déclaration.

Bernard DEHO (stagiaire)

Laisser un commentaire