Dans un communiqué rendu public ce matin, le Réseau des Journalistes et Communicateurs sur le Handicap au Togo (RJCHT),dénonce avec tristesse le nombre de morts depuis samedi dans les manifestations politiques et appelle tous les acteurs à  faire preuve de retenue.

Lisez plutôt

COMMUNIQUÉ DU RJCHT
Le RJCHT : Réseau des Journalistes et Communicateurs sur le Handicap au Togo est profondément préoccupé par l’escalade de la violence au Togo à cause de la politique. Le réseau dénonce avec tristesse le nombre de morts depuis samedi le gouvernement parle de 03 morts, 02 à Lomé et 01 à Sokodé. Selon nos informations, plusieurs dizaines de blessés sont dénombrés et certains par balles de fusils, le matériel létal. Le RJCHT, dénonce ces morts et blessés car ces personnes mortes pourraient apporter leurs pierres à la construction du Togo. Ces blessés, certains parmi eux peuvent avoir des séquelles handicapantes. Voulons-nous fabriquer au Togo, des personnes handicapées dans notre pays ? Sachant qu’une personne handicapée ne pourra pas à cause de sa déficience, apporter un développement rapide de la Nation comme les personnes non handicapées.* Au vue de cette réalité, le RJCHT demande au pouvoir togolais de faire preuve de retenue et de sagesse, à la C14 de renouer le file du dialogue avec l’exécutif togolais et à la CEDEAO d’être plus explicite avec les protagonistes de la crise politique togolaise afin d’éviter de fabriquer gratuitement des personnes handicapées sur la terre de nos aïeux ce qui indéniablement pourra donner un coup de ralentissement de l’économie togolaise du coup le bien-être socioéconomique des filles et fils sera affecté. Dans toute cette violence, dans quelle situation pensez-vous que les personnes handicapées qui exercent déjà un métier se trouveraient ? Le RJCHT souhaite ardemment que la raison prenne le pas sur des calculs égoïstes.
Fait à Aneho, le 11 décembre 2018.

Le Président,
DAGAH Kodjo alias Tony Marcel

Laisser un commentaire