En termes d’inclusion et d’équité, le Togo est le 2è pays le plus favorable aux femmes en Afrique de l’Ouest, 14è dans le classement africain, et 113è sur 167 dans le monde. C’est ce qui ressort du « Women, Peace and Security Index », une récente étude conduite par des organisations dont l’Institute for Women, Peace and Security de Georgetown et le Peace Research Institute d’Oslo.

Trois domaines sont concernés par cette étude : l’inclusion des femmes dans la société, le sentiment de sécurité, et l’équité par rapport aux hommes.

Au total 167 pays ont été pris en compte pour ce rapport dont 51 en Afrique. Selon les résultats, le Togo tout en étant, à titre d’illustration, 14ème dans le classement africain, et 113ème dans le monde se positionne comme le deuxième en Afrique de l’Ouest.

Dans la sous-région, le Togo est devancé par le Ghana, qui est selon le rapport, le 6ème pays le plus favorable aux femmes en Afrique, et 78ème mondial.

Quant aux données prises en compte, il y a lieu de constater que les nombreux efforts déployés par le Togo ces dernières années ont joué un rôle fondamental dans la sécurité ressentie par la femme. D’abord en termes d’inclusion financière à travers plusieurs organismes dont le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), et ensuite d’autres initiatives de renforcement des mécanismes d’inclusion visant notamment l’amélioration de l’employabilité et la transition des femmes vers le secteur formel.

Par ailleurs, le gouvernement s’est aussi engagé à mettre progressivement en place un socle de protection sociale universel afin de permettre à toutes les catégories de la population de disposer d’un minimum de services essentiels et de transferts sociaux.

Emilie BATAWUNA (Stagiaire)

Laisser un commentaire