Le Togo participe à la septième Conférence Internationale sur le Développement de l’Afrique (TICAD 7)  qui se déroule à Tokyo au Japon. L’objectif visé par la délégation togolaise présente pour la circonstance est de vendre la destination Togo aux investisseurs et opérateurs économiques de l’Etat du Japon à travers le Plan national de développement (PND).

Il s’est agi pour la délégation togolaise d’exposer les différents efforts, défis et actions dont fait preuve le gouvernement de la République Togolaise ces dernières années dans les domaines des infrastructures et de l’énergie aux hommes d’affaires japonais respectivement par la Ministre des Infrastructures et des Transports Mme Zourehatou Kassah Traoré Tchakondo et le conseiller en énergie du Président de la République Shégun Bakari.

Concernant le commerce et le secteur privé, il était question pour le Ministre Kodjo ADEDJE d’exprimer à travers sa présentation la ferme volonté du gouvernement togolais qui entend capitaliser les excellentes relations qui existent entre le Japon et son pays. Il a souligné les opportunités d’investissement qu’offre le Togo avec l’implication du secteur privé prévu dans le Plan National de Développement.

Le secteur de l’agriculture qui enregistre un bond qualitatif a également fait l’objet de présentation par le Ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques Koutera Bataka.

D’amples explications relatives au climat des affaires favorable pour les investissements au Togo ont débouché sur des échanges fructueux. Le Togo met un accent particulier sur le secteur privé national mais aussi international à hauteur de 65% pour la réalisation du PND. Partenaire de longue date, le Japon accompagne le Togo dans sa marche vers le développement. Les hommes d’affaires japonais ont été conviés à prendre part en Novembre prochain à Lomé aux journées d’échanges organisées par le gouvernement togolais en partenariat avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale JICA et dédiées à l’aide publique au développement.

A Mitsubishi Corporation, une unité industrielle de renommée internationale, le chef de l’Etat togolais a évoqué les opportunités qu’offre le Togo dans les énergies renouvelables et de l’agriculture. Mitsubishi Corporation a salué l’engagement personnel du président togolais dans le renforcement de la coopération économique entre le Japon et le Togo et a souhaité accompagner ce dernier dans la mise en œuvre du PND.

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé s’est également rendu à Watari Cho, la commune japonaise qui a été victime en mars 2011, d’un tsunami. Ce déplacement, qui selon le site communication@presidence.gouv.tg, est l’expression une fois de plus de la solidarité manifestée par le Chef de l’Etat lors de sa première visite aux populations de Watarai cho, trois mois après la catastrophe, le 12 juin 2011. Le chef de l’Etat, premier chef d’Etat  africain à se rendre sur les lieux du drame, a exprimé la compassion et la solidarité du peuple togolais aux familles éplorées et sa sympathie au peuple japonais.

« Chaque jour, vous faites la preuve que l’être humain, par sa volonté et son engagement, est plus fort que toutes les adversités. Je salue le gouvernement japonais qui a fait preuve d’une capacité de réaction rapide et de solidarité, notamment à travers la création de l’agence de la reconstruction et tous les efforts qui ont été consentis pour soutenir les localités touchées par la catastrophe » a déclaré Faure E. Gnassingbe lors de sa visite.

Timothée D. KATALE (Stagiaire)

Laisser un commentaire