Ce mardi 22 octobre 2019 s’est ouvert à Sotchi en Russie, le tout premier sommet Russie-Afrique couplé d’un forum économique qui va durer du 22 au 24 octobre 2019.

Consacré au renforcement des relations, aussi bien politiques qu’économiques entre Moscou et le continent africain, ces rencontres inédites aborderont un large éventail de questions présentant un intérêt mutuel pour la Russie et les pays de l’Union africaine.
Le Président Faure Gnassingbé et ses pairs des autres pays participants évoqueront notamment le développement sous l’angle du maintien de la paix et de la sécurité. Ce sera aussi l’occasion pour le chef de l’État togolais de redynamiser la coopération entre le Togo et la Russie, en particulier dans les secteurs porteurs du PND 2018-2022, à savoir l’agriculture, l’industrie, l’énergie, la formation, le commerce entre autres.
Le forum économique quant à lui, permettra à la délégation togolaise d’exposer les potentialités et les atouts du pays et permettra aussi de nouer des partenariats avec le secteur privé russe.
Dans une interview accordée samedi dernier à l’agence de presse TASS, le président russe Vladimir Poutine a annoncé les grandes attentes de Moscou lors de ce rendez-vous inédit.
« Nous attendons que nos collègues africains, représentants du milieu d’affaires, amènent à Sotchi un portefeuille important de propositions visant à élargir les relations bilatérales (…) Et que les dirigeants des organisations régionales africaines nous fassent part de leurs considérations sur comment développer ensemble la coopération multilatérale ; nous allons examiner ces idées avec intérêt et réfléchir sur ce qui peut être réalisé dès maintenant et ce qui demandera une étude supplémentaire », a déclaré Vladimir Poutine.
Le Togo et la Russie entretiennent d’excellentes relations de coopération dans les domaines de l’agriculture, du commerce, de la formation et des TIC. En juillet 2018, en marge du 10ème sommet des BRICS, Faure Gnassingbé et Vladimir Poutine avaient ensemble évoqué les possibilités de raffermissement des liens entre les deux pays.

Timothée KATALE

Laisser un commentaire