L’édition 6 du jeu « Challenge Quiz » a connu son apothéose le samedi 06 juillet à Lomé avec le sacre de l’école « Les Lumières » face à l’école « Les Victorieux » à l’issue d’un match âprement  disputé. Emotions, cris, ovations, tels étaient les sentiments qu’on pouvait lire sur le regard des spectateurs ainsi que des participants de ce jeu qui rassemble les amoureux de la langue de Shakespeare.

Au début du match, le jeu ne semble pas être un duel. A la première section du Grammar and vocabulary, tout allait bien jusqu’au moment où l’école Les Lumières décide de prendre les choses en main. A la fin de cette section, l’équipe “Les Victorieux” était très en retard au score devant leur adversaire du jour, Les Lumières avec un score de 08 points contre 22.

Durant la seconde partie, celle du débat et du Jumble Words, les concurrents ont débattu avec engouement leurs thèses devant le contentieux : « l’argent est la seule base du mariage ». Les challengers ont fait preuve de la maîtrise de la langue anglaise en défendant promptement leurs positions.

Le moment était ensuite arrivé pour l’épellation, un moment qui a vu l’équipe des Victorieux revenir au score.  Au terme de cette partie, le score était de 34 points pour Les Lumières contre 29 points pour les Victorieux. Véritable prouesse de la part de l’équipe des Victorieux.

Les concurrents s’activent à la dernière phase. Le match devient rude. Mais à la fin de chaque compétition, une seule équipe gagne. Et à l’issue donc de cette finale, Les Lumières sont sacrés et deviennent ainsi les vainqueurs de cette édition succédant ainsi à l’école Emmaüs vainqueur de l’édition 5. Le score final était de 46 points pour Les Lumières contre 39 points pour Les Victorieux.

La soirée s’est clôturée avec la cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves dans chaque catégorie ainsi que leurs encadreurs.

Rappelons que le jeu Challenge est une compétition qu’organise chaque année le groupe CEPA International, un groupe de jeunes dynamiques pour la promotion de la jeunesse à travers la langue anglaise. Le rendez-vous est donc pris l’année prochaine pour l’acte 7.

Timothée D. KATALE (stagiaire)

Laisser un commentaire