Les dates du démarrage du recensement électoral pour les élections législatives du 20 décembre prochain sont finalement connues. Le recensement électoral débutera dans la Zone I le 1er octobre prochain et le 17 octobre dans la Zone II, selon le chronogramme dévoilé ce dimanche 19 août par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

En réunion avec les membres des Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI) ce dimanche 19 août à Lomé, le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Professeur Kodjona Kadanga a dévoilé le chronogramme du recensement électoral au Togo dans le Grand Lomé.

Selon le chronogramme dévoilé par la CENI, le recensement électoral va commencer à partir du 1er  octobre 2018 dans la zone I et le 17 octobre 2018 dans la Zone II.

Toujours dans son chronogramme pour le processus électoral qui est en cours, le vendredi 17 août dernier, la CENI a publié les résultats  des candidats présélectionnés pour pourvoir aux postes ouverts au personnel électoral. Au total, 5 032 jeunes togolais seront recrutés à l’issue de la phase des présélections qui, selon les informations, « s’ouvre dans les jours à venir ».

Au cours d’une rencontre avec la presse le jeudi 16 Août dernier à Lomé, la C14 a critiqué la CENI dans ses démarches pour l’organisation des législatives du 20 décembre prochain. Pour la C14, dans la feuille de route, la CEDEAO a « exigé » la refonte de la Commission électorale nationale indépendante. Mais du côté du pouvoir, la CEDEAO, dans ses recommandations contenues dans la feuille de route pour une sortie favorable de crise au Togo, il n’en était pas question de refonder la CENI.

Par ailleurs, les émissaires de la CEDEAO sont attendus à Lomé le 27 août prochain  dans la capitale togolaise pour rencontrer le pouvoir et l’opposition sur la mise en œuvre des recommandations de la feuille de route élaborée par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernements le 31 Juillet dernier à Lomé.

Ayi A.

Laisser un commentaire