Au Togo, les assurés de quatre (4) compagnies d’assurances auront de problèmes avec les pharmacies, à partir de ce samedi 15 Septembre 2018. Selon les sources, « en raison des difficultés de recouvrement de coût de prestations auprès des organismes tiers-payant », la Fédération des pharmaciens privés du Togo (FPPT), a lancé un mot d’ordre général « de suspension des prestations aux adhérents » de ces quatre (4) compagnies d’Assurances, à compter du 15 Septembre 2018.

Le mot d’ordre général « de suspension de prestations » lancé il y a quelques jours par la Fédération des pharmaciens privés du Togo (FPPT) en accord avec l’Ordre national des pharmaciens du Togo (ONPT) et la MUSPHAT, concerne les adhérents de SUNU, SAHAM, GTA-C2A et NSIA.

A compter de ce samedi 15 Septembre 2018, les assurés de ces Assurances précitées, ne vont plus bénéficier des prestations de services dans les pharmacies partenaires de leurs Assurances respectives.

Même en cas de remboursement par les assurances SUNU, SAHAM,GTA-C2A et NSIA,  ces pharmacies sont obligées d’attendre l’avis du syndicat avant « la reprise des prestations », selon les sources.

Du côté  de SUNU, il nous est revenu que le retard dans le payement aux pharmacies est dû à un problème interne qui est entrain d’être solutionné.

A NSIA, on explique les difficultés à rembourser à tant les prestations de services des pharmacies « à un problème de marché qui ne concerne pas seulement NSIA, mais qui est d’ordre général ».

Au niveau de SAHAM et  de GTA-C2A, c’est silence radio sur le sujet, malgré les démarches menées par la rédaction auprès d’eux.

Laisser un commentaire