Sur l’année scolaire 2017-2018, la mise en œuvre du programme des cantines scolaires a permis d’offrir à 91 319 élèves dont 43 697 filles, 7 089 359 repas. Ce sont les statistiques de l’Anadeb (Agence nationale d’appui au développement à la base), au 19 juillet 2018, dernier jour de l’examen du CEPD.

Ce programme, démarré en janvier 2018, qui a nécessité en tout 1,26 milliard de FCFA, aura permis de toucher au total 304 écoles avec une contribution à hauteur de 690 millions FCFA de l’Etat togolais.

« Nous sommes très heureux que le travail se soit bien déroulé malgré les difficultés de démarrage, et le repas de midi qu’on donne aux enfants a contribué à garder certains à l’école », a indiqué la Directrice Générale de l’Anadeb, Katanga Mazalo, la semaine dernière à Kpalimé, lors d’une rencontre-bilan des activités au titre du programme.

Pour rappel, depuis mars 2018, la Banque Mondiale a rejoint l’initiative, prenant à sa charge environ 161 écoles. D’autres acteurs engagés dans la mise en œuvre ont appelé les communautés à accentuer leur soutien en vue d’une amélioration du programme.

Source : www.republiquetogolaise.com

Laisser un commentaire