La journée internationale des femmes célébrée le 08 mars, est une journée mettant en avant la lutte pour la réduction des inégalités entre elles et les hommes.

L’origine de cette fête s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitaient l’Europe et le monde Occidental au début du XXe siècle. La création d’une journée internationale des femmes est proposée pour la première fois en Août 1910 lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague par une socialiste militante allemande,Clara Zetkin et s’inscrit alors dans une perspective révolutionnaire. La date n’est tout d’abord fixée, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de saint Petersburg le 8 mars 1917 que la tradition du 8 mars se met en place. Après 1945, la journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier. La JIF est reconnue officiellement par les USA en 1977, en France en 1962 puis l’occasion de faire le bilan.
Le thème retenu par les Nations Unies pour la JIF 2019 est « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », l’objectif étant de réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, notamment dans les systèmes de protection sociale, l’accès au service public et la construction d’infrastructures durables.
De nos jours la discrimination et la violence à l’endroit des femmes sont bien une réalité comme en témoignent les nombreux harcèlements sur les lieux de travail et les violences sexuelles.
Au Togo, à l’occasion de cette 15ème journée internationale, placée sous le thème ‘’ femme et gouvernance locale’’, il est question d’identifier le rôle de la femme dans le développement communautaire.
La ministre de la Promotion de la femme, Tchabinandi Yentcharé Kolani a justifié le choix de ce thème en y plaçant au cœur, la responsabilité de la femme pour un développement serein. « Prochainement le Togo organisera les élections locales et la décentralisation conditionne le développement local participatif,la lutte contre la pauvreté, le rapprochement des services publics des citoyens et la bonne gouvernance administrative » a-t-elle déclaré. Pour la ministre, les femmes ont un rôle important à jouer. Quand bien même qu’une femme est au perchoir actuellement, il faut noter qu’elles sont moins représentées à l’Assemblée Nationale,idem au gouvernement.
Par ailleurs, il est opportun, en ce jour de rendre un vibrant hommage à toutes ces femmes battantes au Togo, à toutes ces femmes qui se sacrifient au quotidien pour l’éducation et le bien-être des enfants, à toutes ces femmes rurales , à toutes ces femmes battues, violentées, à toutes celles qui font aujourd’hui l’objet de toute humiliation et qui ploient sous le fardeau de la misère.
Honneur et bénédiction à vous en cette journée du 08 Mars!

La Rédaction

Laisser un commentaire