Suite à la réussite inédite de la première Journée Nationale de l’Ingénieur (JNI), des 7 et 8 décembre 2018 à Lomé, sous le Haut Patronage du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Professeur Octave Nicoué BROOHM et placée sous le thème : « L’ingénieur dans le développement du Togo », une délégation d’ingénieurs a été reçue ce mercredi 26 décembre 2018 par le Ministre.

Conduite par le Secrétaire général du Comité de suivi de l’Assemblée générale des ingénieurs et Président du Comité d’Organisation de la JNI 2018, Monsieur BAGNY E. Marius, cette délégation a été reçue par le Ministre pour deux objectifs principaux à savoir : faire le compte rendu de la JNI et échanger sur le processus de création de l’Ordre National des Ingénieurs du Togo (ONIT).

Le rapport général, le livret blanc des propositions et recommandations sur les trois principales composantes de l’ingénierie que sont le Génie Civil, le Génie Electrique et le Génie Mécanique et le catalogue de la JNI ont tous été remis donc au Ministre. Concernant le processus de création de l’ordre national des ingénieurs du Togo, dans le cadre duquel cette première JNI a été organisé avec brio par les ingénieurs du Togo, les projets de texte de loi et de code de déontologie ont été aussi remis au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, afin de les porter au niveau du Gouvernement.

Soulignons que le livret blanc fait l’état des lieux de différentes thématiques de développement, dégage les perspectives et formule des propositions et recommandations pour la professionnalisation du domaine de l’Ingénierie.

Félicitant les Ingénieurs pour l’excellente organisation et la réussite de la première JNI au Togo, le Professeur Octave Nicoué BROOHM, leur a exprimé une fois de plus le soutien des autorités nationales dans cette démarche qui rentre dans la droite ligne de la vision et des actions des plus hautes autorités nationales pour la construction de notre pays dans la rigueur, avec les ressources et les compétences adéquates, disponibles localement. Il a ensuite promis faire le nécessaire avec diligence pour que l’avant-projet de texte de loi passe au Gouvernement pour adoption avant d’être envoyé à la nouvelle Assemblée Nationale.

L’ensemble de la corporation des ingénieurs a désormais les regards tournés vers le Gouvernement pour la règlementation de l’exercice de leur profession et la création de l’ONIT, cet outil essentiel et indispensable au développement harmonieux et durable du Togo.

 

Laisser un commentaire