L’importance de la dimension spirituelle dans la réussite entrepreneuriale était au centre d’une conférence organisée ce samedi 1er février à Lomé par la Communauté « Jeune Femme Leader ». L’objectif est de constituer un véritable incubateur de jeunes entrepreneurs à travers un changement de mentalité.

Placée sous le haut patronage du Ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique, cette conférence a en effet réuni de jeunes entrepreneurs, des conférenciers, des étudiants, des élèves et des jeunes sans emploi.

« Nous avons choisi ce thème pour faire comprendre à la jeunesse qu’avant de commencer toute chose, il faut un renouvellement des pensées parce que la dimension spirituelle ici veut dire le changement de mentalité en mentalité du leader parce qu’on dit souvent que tout ce que l’on pense, on le devient », a expliqué Marie-Reine BASSALEY, Jeune Femme Leader 2019-2020.

« Quelles que soient les situations que l’on traverse dans la vie, quand tu le prends positivement, tu traverseras les obstacles qui seront devant », a-t-elle signifié.

Dans son exposé sur le thème central de la conférence, le coach formateur M. Komlan BESSANH également entrepreneur et consultant, a démontré aux jeunes que « tout est dans la tête », que ce soit la réussite ou l’échec.

« Dieu qui a créé l’humanité, n’a pas créé de l’inégalité. Ceux qui réussissent, c’est parce que, arrivés à un moment, ils ont pris la décision d’aller dans le secret de Dieu, d’innover. Devant les obstacles, ils ont pris la victoire  parce qu’ils ont une mentalité très forte », a-t-il fait comprendre.

« Lorsque nous parlons de la dimension spirituelle, nous ne voulons pas parler de la spiritualité. Nous voulons simplement dire aux gens que le spirituel a un lien avec le mental. Le mental, c’est notre intellect, c’est l’état d’esprit que nous avons pour prendre des décisions, pour supporter des obstacles, pour aller dans le secret de l’innovation afin de faire la différence (…) ; C’est la dimension mentale ou intellectuelle pour réussir nos projets ou notre dessein », a ajouté Komlan BESSANH.

D’autres thèmes notamment « le leader et la formation scolaire », « le leader et e plan de réussite annuel », « devenir une personne influente », ont aussi fait l’objet d’échange avec les participants.

A l’occasion, le représentant du ministère de l’agriculture, M. KPADENOU Anani Kodjogan a porté à la connaissance des jeunes, les différentes opportunités d’emploi au niveau du secteur agricole au Togo. Il a encouragé les participants à devenir de véritables entrepreneurs pour la création de plus d’emplois et de richesse pour le pays.

La conférence aboutira à la rédaction d’un mini guide de bonnes pratiques entrepreneuriales à destination de la jeunesse togolaise. D’autres rendez-vous sont également prévus afin d’approfondir les discussions et de faire le suivi des effets de  la conférence sur les participants dans leurs activités.

Il faut rappeler que « Jeune Femme Leader » est une communauté engagée pour le leadership féminin, l’autonomisation de la femme et la réussite de la jeunesse togolaise.

David S.

Laisser un commentaire