Les prix remportés par les acteurs et artistes togolais aux concours Clap Ivoire 2019 et “Oscar of African Creativity Egypt 2019” ont été officiellement présentés ce mardi 17 septembre 2019 au ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi AGBETONYO. Ce dernier a félicité les lauréats et leur a témoigné l’engagement du ministère à soutenir tous les acteurs du domaine culturel au Togo pour un meilleur développement.

Que ce soit dans le domaine du cinéma, de la sculpture et de la peinture, Roger GBEKOU, Wilson ADJETE, Kodzo Atisso GOHA, Mélé BODOMBOSSOU et Robert NOLITSE ont fait leur preuve et ont  porté haut le drapeau togolais.

Comme chaque année depuis sa participation, le Togo est encore revenu de Clap Ivoire 2019 avec de meilleurs prix, notamment le prix du meilleur son, le prix du meilleur scénario et celui d’UEMOA de la meilleure fiction pour le film « Le champ des oubliés » de Roger GBEKOU et le prix UEMOA du meilleur film documentaire attribué à « L’Or Rouge de Noepé » LES TOGOLAIS ROGER GBEKOU ET WILSON ADJETE REMPORTENT 4 PRIX AU CLAP IVOIRE 2019

Pour le réalisateur de « L’Or Rouge de Noepé », Wilson ADJETE c’est un réel plaisir d’avoir reçu ce prix. « Je suis très content et très honoré de remporter ce prix. Nous avons compéti avec huit pays de l’UEMOA, qui ont chacun présenté un documentaire et une fiction. Nous avons beaucoup travaillé l’équipe et moi. J’ai valorisé le travail de la population de Noépé. Ils vendent de l’argile mais mettent leur vie en danger pour le faire. Ils font un travail que plusieurs personnes ne savent pas mais en même temps ces dernières bénéficient du produit de ce travail », a-t-il exprimé.

Une année bénie pour le secteur culturel togolais. À l’Oscar de créativité africaine en Egypte, l’artiste-designer Mélé BODOMBOSSOU et Kodzo Atisso GOHA, sculpteur de géants ont chacun reçu respectivement le 3eme et le 2eme prix “Arts works”.

Egalement aux « oscars of african creativity egypt 2019 », Robert NOLITSE revient avec le prix “Dédicace Spécial aux héros nationaux” pour son cours métrage titré “The green Killers (Les tueurs verts)”.   Il s’agit d’un film en anglais qui sensibilise sur la protection de l’environnement.

Le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi AGBETONYO a adressé ses félicitations aux cinq lauréats : « Je voudrais dire aux lauréats que la nation est fiere d’eux. Nous avons conscience des difficultés avec lesquelles ils travaillent… Ils travaillent sans bruit mais produisent de bons résultats et je crois que ceci constitue de sérieux motifs pour nous au niveau du gouvernement de leur venir en aide. Je le dis et je le ferai pour que cela serve d’exemple aux autres sous-secteurs ». Le ministre les a conviés au travail soutenu pour plus d’efficacité.

De son côté, le Directeur National de la Cinématographie, Denis Essohanam Koutom, a, lui aussi félicité les lauréats et les a exhortés à plus de travail. « Je voudrais les féliciter et les encourager parce qu’avec ce qu’ils ont fait, tous les pays ont aujourd’hui les yeux ouverts sur le Togo. Je leur demande de redoubler d’efforts. Nous sommes aujourd’hui bien dans le cours métrage, mais il nous reste à aller vers le long métrage. C’est vrai que c’est difficile et qu’il faut des moyens, mais l’Etat ne viendra pas aider quelqu’un à écrire son scenario. Donc qu’ils évoluent dans le scenario et la réalisation et la production viendront », a – t- il déclaré.

Même s’il reste encore des défis à relever, il faut reconnaitre que ces dernières années, le Togo fait d’énormes efforts pour le développement du secteur culturel, surtout à travers les acteurs culturels, qui ne cessent de multiplier leurs œuvres et de faire valoir la culture togolaise à l’international.

Akouavi G. DAGONA (Stagiaire)

 

Laisser un commentaire