Si sous d’autres cieux, après la pluie c’est le beau temps, dans les cantons de Dzrékpo (Amégnran) et de Momé (Momé-Hounkpati) au Vo Nord, et autres localités de la préfecture du Bas-Mono, après la pluie c’est le mauvais temps. La raison ? Une pluie diluvienne s’est abattue le lundi 22 octobre 2018 sur ces localités causant d’importants dégâts matériels : populations sinistrées, maisons totalement décoiffées, des arbres et kiosques emportés par le vent…

Journée cauchemardesque pour les populations des cantons de Dzrékpo et de Momé dans la préfecture de Vo ce lundi 22 octobre 2018. Il sonnait hier lundi entre 13h30 et 14h quand une pluie a commencé par s’abattre sur ces localités. Cette pluie qui devrait apporter de la joie aux populations, a plutôt semé du désarroi dans les cœurs et les esprits.

Selon les informations, cette pluie a causé d’importants dégâts matériels avec des chambres totalement « décoiffées ». « Des toits s’envolaient comme des feuilles volantes durant la pluie », ont témoigné les mêmes informations.

« Dans le nouveau quartier, longeant la route du canton de Momé-Hounkpati, c’était plutôt, une concurrence entre les tôles. Des tôles s’en levaient et se brisaient comme de petits cailloux. Certaines chambres ont perdu de 3 jusqu’à 12 tôles ondulées », ont confié certaines sources.

Tout comme dans le canton de Dzrékpo (Amégnran), le canton de Momé (Momé-Hounkpati), s’est retrouvé dans la situation dévastatrice avec la pluie d’hier lundi  et son lot de sinistrés: des maisons décoiffées, des clôtures effondrées, des populations sinistrées, des kiosques emportés par le vent…

A l’heure actuelle, les populations crient « au secours » appelant les services d’assistance à la rescousse.

Par ailleurs, d’après les sources, il a grondé toute la nuit et cela continue ce matin ce qui prouve que les populations des deux cantons ne sont pas encore au bout de leur peine.

Laisser un commentaire