L’ordre national des ingénieurs du Togo (ONIT) et l’association des professionnels diplômés de l’ENSI (APD-ENSI) organisent du 31 mai au 1er juin 2019 à Lomé, un atelier de réflexion des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo sur le plan national de développement (PND).

Débuté ce vendredi 31 mai à l’Université de Lomé. L’objectif pour ingénieurs et techniciens supérieurs est de mieux comprendre le PND et ses projets afin de déterminer leurs apports pour sa réalisation efficiente. L’ONIT amènera donc les ingénieurs et techniciens supérieurs à s’approprier le PND, sa vision et ses divers projets.

«Ce n’est pas appréciable que le pays investissent des moyens pour nous former, et qu’il y a des projets qui concernent ensuite nos domaines où nous pouvons être utiles mais nous ne sommes même pas associés aux réflexions, ni assez informés. C’est l’heure maintenant de nous impliquer aussi dans le développement du Togo.A travers cet atelier, nous désirons faire l’état des lieux des divers projets du PND, ce qui a été fait, ce qui reste à faire et voir ce en quoi nous pourrons apporter notre aide. Nous tenons à jouer notre partition pour un aboutissement efficient du PND. » a expliqué Marius BAGNY, Secrétaire général du comité de suivi de l’ONIT.

Pour cette activité, les organisateurs ont fait appel aux spécialistes du PND au sein du gouvernement pour des exposés détaillés du PND. Rencontre au cours de laquelle des discussions ont eu lieu. Après analyse des informations reçues, les ingénieurs et techniciens supérieurs feront sans doute des propositions et recommandations nécessaires pour la réussite des trois axes du PND.

Estelle KOUDJONOU

Laisser un commentaire