La Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition (la C14) a envoyé depuis  dimanche, 30 Septembre, les noms des huit (08) représentants de l’opposition à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Parmi les huit (08) noms envoyés, aucun membre de l’Union des Forces de Changement (UFC) ne figure sur la liste. Or dans une lettre en date du 27 Septembre 2018 envoyée au Président de l’Assemblée nationale, l’UFC a fait savoir qu’elle maintient son représentant à la CENI, « au titre des représentants de l’opposition parlementaire ».

Selon l’Union des forces de changement (UFC), « conformément aux conclusions de la deuxième réunion du Comité de suivi de la mise en œuvre des décisions des Chefs d’Etat et de Gouvernement issues du Sommet du 31 Juillet 2018 », le parti dirigé par Gilchrist Olympio a informé le Président de l’Assemblée nationale qu’elle maintient son représentant, « Me Jean-Claude Atsou Homawoo au titre des représentants de l’opposition parlementaire au sein de la Commission électorale nationale indépendante au nom de l’UFC ».

Par ailleurs, au titre de l’opposition parlementaire, l’ANC a envoyé trois (03) représentants, le CAR de son côté a envoyé un (01) représentant et l’ADDI un (01) représentant.

Au titre des partis politiques extra-parlementaire, la CDPA a envoyé un (1) représentant de même que le PNP.

Au titre de la Société civile l’APED-Togo, membre du FCTD a envoyé un (01) représentant.

Laisser un commentaire