Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a dans un communiqué salué la mémoire de l’homme politique togolais Edem Kodjo, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), décédé samedi à Paris en France.

« Le président de la Commission de l’Union africaine, SEM Moussa Faki Mahamat, a appris avec une immense douleur le départ à sa dernière demeure du grand panafricaniste, Edem Kodjo, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA). Brillant intellectuel africain, Edem Kodjo a été homme d’Etat distingué et chevalier infatigable de la Paix », indique en effet le communiqué.

« En cette circonstance douloureuse, le président de la Commission de l’Union africaine, au nom de l’ensemble du personnel de l’Organisation continentale au service de laquelle, Edem Kodjo, a beaucoup sacrifié, et en son nom personnel, formule ses plus sincères et profondes condoléances, à sa famille, au peuple togolais et à tous les peuples africains », poursuit le document.

« Que son âme repose en paix et que son exemple continue d’inspirer le continent », conclut Moussa Faki Mahamat.

Pour rappel, Edem Kodjo est décédé dans la matinée du samedi 11 avril à l’Hôpital américain de Neuilly, en région parisienne, où il était hospitalisé depuis des mois à la suite d’un Accident vasculaire-cérébral (AVC). Il avait 82 ans.

 

Laisser un commentaire