Après les élections municipales, les mairies font désormais face aux défis liés au développement local. Et les besoins sont énormes pour une amélioration des conditions de vie des populations. C’est le cas de la Commune Lacs 2 où le Maire et les autres élus locaux ont décidé de retrousser les manches pour dans une approche inclusive, surprendre positivement les populations.

« Ma commune Lacs 2  paraît la plus pauvre des quatre communes dans les Lacs mais nous allons surprendre grâce aux populations », a indiqué Benoît Messan AMAVI, Maire commune Lacs 2- Aklakou.

« La décentralisation est entrée dans sa phase active. Étant donné que c’est la première expérience au Togo, nous l’avons accepté et nous réussirons. Notre siège de l’hôtel de ville est à Aklakou. A l’instar de plusieurs communes du pays, Nos besoins sont énormes : santé, éducation, eau, électricité, routes les deux grandes voies qui desservent ma commune ont besoin d’être retouchées. Mon souci est de voir mes populations boire de l’eau potable parce-que l’eau du Mono est source de maladies diarrhéiques. Voir nos enfants fréquenter dans des écoles qui présentent une sécurité de ses infrastructures est aussi une obsession qui hante notre Conseil municipal », a-t-il ajouté.

« Je sais que le gouvernement est soucieux du bien-être de nos concitoyens, la preuve est qu’au lendemain de notre prise de fonction, nous avons été durement éprouvés par un phénomène d’inondation. Le Mono était en crue entre août à novembre. L’exécutif togolais avec à sa tête le chef de l’État Faure E. GNASSINGBÉ est venu accompagner nos frères sinistrés sur tous les plans », a fait savoir M. Benoît Messan AMAVI, témoignant au passage, toute sa reconnaissance au gouvernement pour sa prompte réaction.

Le Maire commune Lacs 2-Aklakou dit compter sur les populations de sa commune qui ont décidé de travailler à ses côtés pour relever les grands défis de développement en lien avec le Plan national de développement (PND) et les Objectifs de développement durable (ODD).

David

Laisser un commentaire