De passage récemment à Lomé pour un forum, Olivier LAOUCHEZ,  Président Directeur Général du groupe “TRACE” a accepté de partager ses expériences avec KAMGOU, de même que ses projets d’avenir, ce que nous partageons à notre tour avec vous chers lecteurs à l’occasion de la célébration de la fête de la Musique qui se déroule  le 21 juin de chaque année. Lisez plutôt !

KAMGOU : Parlez-nous brièvement de votre parcours.

Olivier LAOUCHEZ: Je viens de la Martinique et j’ai toujours créé et développé des entreprises dans le secteur des médias et de la musique donc j’ai déjà créé une chaîne locale privée aux antillais, je dirige un label musical en France puis j’ai créé le groupe Trace maintenant 16 ans de cela avec l’idée de créer un leader mondial sur la thématique de musique et de la culture afro urbaine.

KAMGOU : Un parcours riche, quels conseils pouvez- vous  donner aux jeunes qui  veulent embrasser cette carrière ?

Olivier LAOUCHEZ: D’abord il faut être passionné, on ne peut réussir si on n’est pas passionné. D’autre part il faut avoir une vision de ce qu’on a envie de faire et en s’enrichissant soi-même de ce qui existe déjà ; ne pas faire forcément comme les autres mais il faut vraiment apporter des options, des solutions, beaucoup de solutions à des besoins de la jeunesse, de la population africaine, beaucoup de travail, beaucoup d’abnégation, savoir bien s’entourer, beaucoup d’empathie. Savoir ce que veulent les gens, être à la tête de vos publics respectifs, savoir que les échecs sont toujours sources d’enrichissement. Il est rare qu’on réussisse du premier coup et donc il ne faut pas hésiter notamment dans le monde digital à essayer, à tester, à regarder si ça marche ou ça ne marche pas et faut pas éviter à changer parce que notre monde change. On est en pleine révolution digitale qui a un impact sur tous les médias notamment les médias traditionnels et cela nous oblige à repenser à notre modèle économique, à repenser à notre relation avec le public. Vous êtes très bien placés pour parler des « fake news » parce que  aujourd’hui , beaucoup de gens qui n’ont pas de formation journalistique mettent n’importe quoi  sur les réseaux sociaux. Donc il faut faire une entraide de pédagogie auprès du grand public pour que les gens comprennent et sachent filtrer les informations qu’on leur donne.

KAMGOU : Vous êtes aujourd’hui l’une des figures de proue dans le management artistique. Quel est votre secret?

Olivier LAOUCHEZ: Je pense qu’il n’y a pas de secret qui fasse très grand. La différence d’abord …

Lire la suite dans la parution N°13 du journal papier KAMGOU dans les kiosques.

 

Interview réalisée par Estelle KOUDJONOU

 

Laisser un commentaire