Démarré depuis le 25 octobre dernier, le Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) a été officiellement ouvert ce lundi 28 octobre 2019 sur l’Esplanade des Palais des Congrès de Lomé au cours d’une cérémonie présidée par le Premier Ministre Selom Klassou. Ce dernier avait à ses côtés, la ministre Victoire Tomégah-Dogbé en charge de l’artisanat, plusieurs autres membres du gouvernement, de même que le ministre nigérien du tourisme et de l’artisanat, M. Ahmet BOTTO et de plusieurs partenaires au développement.

« Artisanat innovant, facteur de développement économique et social », c’est le thème au centre de cette 1ère Édition du MIATO qui vise à promouvoir le génie créateur des artisans togolais à travers l’exposition des produits, la présentation des  services artisanaux et la création d’un cadre d’échanges de savoir-faire.

Pour cette première édition, le MIATO connaît la participation de plus de 152 exposants venus des cinq régions du Togo et d’une douzaine de pays, des acheteurs professionnels venus d’Europe et d’Amérique. Ce Marché entend mobiliser 150 000 visiteurs et sensibiliser plus de 100 000 jeunes sur les opportunités du secteur.

Au programme des activités, des expositions-ventes, des ateliers d’initiation aux métiers artisanaux, des ateliers de formation, des panels autour du thème de l’édition, plusieurs activités d’animation culturelle et artistique, des jeux concours, des défilés de modes, etc…

« Au regard des enjeux de l’heure, le thème cette édition se veut de mobiliser les énergies en vue d’aiguillonner ce secteur à prendre la place qui lui revient et jouer pleinement le rôle qui est le sien dans le processus de développement économique et social de nos nations », a indiqué la ministre Victoire Tomégah-Dogbé.

« L’organisation du MIATO trouve donc ses fondements dans le souci d’offrir aux artisanes et artisans un espace permettant aux producteurs et acheteurs de se côtoyer, aux professionnels du secteur d’échanger leurs expériences, aux populations de découvrir les merveilleux produits locaux, expressions des immenses talents dont disposent nos ambassadeurs de métiers manuels », a-t-elle précisé.

Il faut souligner qu’environ 2 millions d’actifs évoluent dans le secteur de l’artisanat au Togo. Le secteur contribue à hauteur de 18 % au PIB du pays et participe à la réduction du déficit de la balance des paiements à hauteur de 20 % selon les statistiques.

David

Laisser un commentaire