La loi de finances, gestion 2019 a été adopté ce vendredi à l’Assemblée nationale au cours de la sixième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2018.

Adoptée à la majorité des députés présents, le budget est reparti en dépenses et en recettes de 1.461,0 milliards de francs CFA contre une prévision de 1.310,9 milliards de francs CFA en 2018, soit une hausse de 11,5%.

La politique budgétaire de l’année 2019 sera axée sur la poursuite de l’amélioration de la mobilisation des ressources internes, une meilleure allocation des ressources publiques sur la base de l’efficacité des dépenses publiques et la maîtrise du déficit budgétaire.
Les ressources seront orientées en grande partie vers des investissements dans les secteurs porteurs de croissance en lien avec le PND.

Laisser un commentaire