Le 2è congrès ordinaire de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) s’est ouvert vendredi à Lomé. Une rencontre de deux jours à l’issue de laquelle le candidat de ce parti de l’opposition pour la présidentielle de 2020 sera connu.

Ce congrès rassemble les cadres du parti dont le président national Jean Pierre Fabre, et les délégués venus des tous les coins du pays.

Au menu des activités, la présentation et l’adoption des rapports moral et financier, des séances plénières, le renouvellement des organes du parti, la désignation et l’investiture du candidat de l’ANC à l’élection présidentielle de 2020, l’élaboration et l’adoption de résolutions et recommandations.

L’éclat de l’ouverture des travaux a été marqué par la présence d’autres acteurs politique de l’opposition entre autres la coordinatrice de la Coalition (C14) Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, le président du Parti des Togolais Nathaniel Olympio et le président de l’Union des démocrates socialistes du Togo (UDS-Togo), Antoine Folly.

La Rédaction

Laisser un commentaire