Plusieurs visites et rencontres ont marqué la tournée du Nouvel Engagement Togolais (NET) dans la région centrale ce samedi 26 octobre 2019. L’objectif était d’apporter un message de paix aux personnes ressources de la préfecture.

La délégation s’est d’abord rendue chez l’Imam central de Sokodé, chef lieu de la région centrale. Ensuite chez le régent chef spirituel de Sokodé, puis chez le chef canton de Sokodé et les chefs de Tchawanda et Komah.

« L’objectif principal est de contribuer à pacifier la ville de Sokodé et la préfecture de Tchaoudjo et le principal message était que toutes ces personnes ressources aident à contribuer à la lutte contre les violences et nous accompagner pour organiser des élections pacifiques dans le pays parce que nous avons un rendez-vous très important en début d’année 2020 et comme vous le savez, quand une préfecture est enrhumée c’est quasiment tout le pays qui est enrhumé. Et par rapport à tout ce que la préfecture a connu entre 2017 et 2018, nous avons pensé qu’il était important de faire cette démarche. Nous avons ensuite présenté de nouveau nos condoléances à toutes les personnes qui ont perdu des proches pendant cette période-là », a indiqué le président du NET Gerry Taama.

La délégation s’est ensuite rendue à Kparatao. Là, l’équipe du NET a fait d’une pierre deux coups. Après la rencontre avec le chef de la localité, elle a procédé à l’installation officielle de la fédération NET dans le milieu. Cette fédération existe depuis deux ans déjà. En l’installant officiellement ce samedi, elle a été investie de la mission de poursuivre et d’intensifier l’implantation du NET dans le milieu.

La troisième et dernière activité de la journée était le meeting de Koussountou. La délégation y a mobilisé beaucoup de monde. Le NET a obtenu un conseiller municipal dans Tchamba 2 dont le chef-lieu n’est autre que Koussountou et ce meeting a permis de témoigner la reconnaissance du parti aux militants de la localité.

Le dimanche 27 octobre, c’était au tour des préfectures de Blitta et de Sotouboua, notamment Pagala, Aouda, Hodo d’accueillir la délégation du NET.

Timothée KATALE

Laisser un commentaire