Un peu plus de 3,6 millions électeurs sur le plan national et à l’étranger étaient appelés aux urnes ce 22 février pour l’élection du président de la République. Au total 4445 Centres de révision et de vote (CRV) et 9383 bureaux de vote (BV) sont ouverts pour ce scrutin qui s’est déroulé dans le calme.

Les opérations de vote se sont bien déroulées dans les centres de vote visités par notre équipe de reportage notamment dans la zone Agoè Nyivé dans la banlieue nord de Lomé. Tôt le matin, les électeurs ont en effet pris d’assaut les centres pour accomplir leur devoir civique.

« J’ai vite retrouvé mon nom sur la liste quand je suis venu pour voter. Je suis là car c’est un devoir civique de voter pour le candidat de mon choix », nous a déclaré Déla Amadoto rencontrée de l’EPE Agoè centre. « Tout se déroule bien par ici. Nous avons suivi des formations et les membres des bureaux de vote font bien leur travail », nous a pour sa part confié dans la mi-journée, le chef du centre, Akui Yaovi Josué.

Les opérations de dépouillement ont commencé juste après la fermeture des bureaux de vote à 16H GMT. Les résultats du scrutin seront connu lundi prochain.

Au total sept (07) candidats sont en lice pour ce scrutin dont le chef de l’Etat sortant Faure Gnassingbé, candidat à sa propre succession pour le compte du parti UNIR. Face à lui, six (06) candidats de l’opposition dont l’ex chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Agbéyomé Kodjo du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), WOLOU Komi du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), Aimé Gogué de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), Georges William Kouessan de « Santé du Peuple », et Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD).

 

Laisser un commentaire